FANDOM


800px-Renault 5 Turbo
La Renault 5 Turbo
est une auto plutôt atypique extrapolée depuis la Renault 5. Elle possède un moteur en position centrale-arrière et développant 162 ch depuis un 1 397 cm3 suralimenté par turbocompresseur. Elle fait grande impression tant sur la route qu'en compétition notamment en FIA Groupe B. Certains la considèrent comme "le premier custom de série".

Dans Dragon Ball, Toriyama-sensei l'insère dans l'histoire dès le tout premier chapitre. C'est en effet le tout premier véhicule qui apparaît dans le manga.

Renault5 1
Bulma désirant se rendre au mont Paozu pour y trouver un Dragon Ball (Sū Shinchū), parcourt les montagnes dans ce véhicule. C'est aussi avec ce véhicule qu'elle renverse Son Gokū, faisant ainsi sa connaissance. La voiture connaîtra une fin tragique, puis le jeune Gokū la prenant pour un monstre, va la soulever par dessus ses épaules avant de la balancer contre sol. La voiture finie bousillée, mais Bulma, elle, s'en sort indemne fort heureusement pour elle. Dans les premières pages couleurs du manga la voiture est colorée en bleue, tandis que quelques pages plus tard, la voiture apparaît blanche sur les pages bichromiques.

Anime :

Renault5 3
Dans la série Dragon Ball, cette voiture apparaît donc dès l'épisode 001. La couleur retenue fut celle du début et la voiture est donc de couleur bleue clair.

Dans le premier film Dragon Ball, Shenron no Densetsu, la voiture a été remplacée par une moto du même modèle que la moto Capsule N°9.

Finalement, dans le film anniversaire Dragon Ball, la voiture revient, dans un magnifique design qui ne pourra que ravir les puristes. Dans ce film, la voiture connaît le même sort que dans le manga.

Histoire :

Images
En 1977, le projet 822 naît de l'imagination de Jean Terramorsi, sous-directeur à la Direction du produit, chargé des petites séries à l'usine Alpine de Dieppe et Henry Lherm, son jeune adjoint. Ce haut de gamme doit aider à vendre les Renault 5 de base et doit aussi répondre à un cahier des charges précis pour s'inscrire en compétition en FIA Groupe 3 puis en groupe B. Les deux chargés de projet réussissent à convaincre la direction d'étudier ce projet plus en profondeur dont l'étude est effectuée à Dieppe, chez Renault Sport avec l'aide de la société Alpine Renault, de la Régie Renault et du BEREX (Bureau d'Étude et de REcherches Exploratoires).

Le style est confié à Yves Legal, tandis que Serge Masset et Philippe Chasselut s'occupent du moteur. Finalement, l'étude du prototype roulant est effectuée par Joël Michel. Le premier prototype subit de nombreuses évolutions et reçoit différentes configurations et motorisations. Ce prototype noir (châssis 822-01) roule pour la première fois dans la nuit du 9 mars 1978. Parti d'une coque nue, l'équipe du Berex modifie la Renault 5 pour qu'à l'arrière les tôles de la coque accueillent le moteur de la Renault 5 Alpine équipé d'un turbocompresseur et la boîte de vitesses de la R30 TX avec un couple conique plus court. Ses 1 397 cm3 suralimentés font entrer la future R5 Turbo dans la catégorie des moteurs 2 litres en compétition. Son poids doit être contenu à 950 kg, ce qui est d'ailleurs un élément capital, ainsi qu'une source de nombreuses recherches.

Une première maquette sans moteur est présentée au public du Salon de l'auto de Paris en octobre 1978. Deux versions de pré-serie légèrement différentes de la version définitive sont présentées aux journalistes automobiles internationaux. La version finale est dévoilée au Salon de l'auto de 1980, aux côtés de la R5 Alpine Turbo et de la R18 Turbo.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.